12 bienfaits majeurs du gingembre pour le corps et le cerveau

Gingembre - Dr. Axe

Avec sa saveur piquante et poivrée et sa longue liste de bienfaits pour la santé, la racine de gingembre est à la fois délicieuse et nutritive. C’est l’un des condiments alimentaires les plus utilisés dans le monde aujourd’hui, il est polyvalent, facile à ajouter aux recettes et a été associé à tout, de la lutte contre le mal des transports à une meilleure fonction cérébrale.

Les bienfaits du gingembre pour la santé sont en grande partie dus à ses antioxydants, à ses propriétés anti-inflammatoires et à son contenu en composés thérapeutiques comme le gingérol, le shogaol, le paradol et le zingérone. En fait, plus de 100 composés environ auraient été isolés du gingembre. Ils lui confèrent non seulement des capacités antioxydantes, mais aussi des capacités anticancéreuses, neuroprotectrices et de protection cardiovasculaire.

Disponible sous forme fraîche, séchée, moulue, en gélules et en jus, cette épice est facile à ajouter à votre alimentation et peut avoir un impact durable sur à peu près tous les systèmes du corps humain.

Qu’est-ce que la racine de gingembre ?

Le gingembre, également connu sous le nom de Zingiber officinaleest une plante à fleurs étroitement liée au curcuma et à la cardamome. La tige souterraine, ou rhizome, de la plante de gingembre est communément appelée racine de gingembre et est bien connue pour ses propriétés médicinales.

Le gingembre est utilisé dans le monde entier comme remède naturel depuis des milliers d’années en raison de ses propriétés médicinales. En fait, d’anciens textes chinois, romains, grecs, arabes et sanskrits font état de l’utilisation de cette épice pour améliorer la santé et le bien-être général.

Quelles sont les utilisations populaires du gingembre ? Vous pouvez le trouver sous forme fraîche, moulue ou en gélules – ou même sous forme d’huile essentielle de gingembre – et l’utiliser comme épice culinaire, aide digestive, thé ou aromathérapie.

La recherche ne fait qu’effleurer la multitude de bienfaits associés à la racine de gingembre. De la lutte contre les infections à la diminution du cholestérol en passant par la perte de poids, il est clair que l’ajout de racine de gingembre à votre régime alimentaire peut avoir un effet puissant sur la santé.

Voir aussi : Qu’est-ce que le piment de la Jamaïque ? Bienfaits, utilisations, substituts et autres.

Avantages

Quels sont les bienfaits du gingembre pour la santé ? Cette épice contient une gamme variée de nombreux composés, vitamines et minéraux importants – comme le gingérol, dont les études montrent qu’il possède de puissantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

Voici plus d’informations sur la façon dont cette épice commune peut favoriser la santé digestive et au-delà :

1. Aide à traiter les nausées et les nausées matinales

Utilisé historiquement comme remède naturel contre le mal de mer et les nausées matinales, le gingembre est peut-être plus connu pour sa capacité à traiter les nausées et les vomissements.

Une revue a examiné les résultats de 12 études portant sur 1 278 femmes enceintes et a constaté que le gingembre était efficace pour diminuer les symptômes de la nausée avec un risque minimal d’effets secondaires.

De plus, une autre étude du Centre médical de l’Université de Rochester a montré que le gingembre contribuait à réduire la gravité des nausées chez les patients recevant une chimiothérapie.

2. Combat les infections fongiques

Les infections fongiques sont à l’origine d’une grande variété d’affections, des mycoses à l’eczéma marginé et au pied d’athlète. Heureusement, le gingembre aide à éliminer les champignons pathogènes grâce à ses puissantes propriétés antifongiques.

Une étude en éprouvette de 2016 a révélé que l’extrait de gingembre était efficace contre deux types de levures qui causent couramment des infections fongiques dans la bouche. Une autre étude en éprouvette a mesuré les effets antifongiques de 29 espèces de plantes et a constaté que le gingembre était parmi les plus efficaces pour éliminer les champignons.

3. Protège contre les ulcères de l’estomac

Plusieurs études ont révélé que le gingembre pourrait aider à prévenir la formation d’ulcères d’estomac, qui sont des plaies douloureuses qui se forment dans la paroi de l’estomac et provoquent des symptômes tels que l’indigestion, la fatigue, les brûlures d’estomac et l’inconfort abdominal.

En fait, une étude animale de 2011 a montré que la poudre de gingembre protégeait contre les ulcères induits par l’aspirine en diminuant les niveaux de protéines inflammatoires et en bloquant l’activité des enzymes liées au développement des ulcères.

4. Soulage les douleurs menstruelles

Malheureusement, des symptômes comme la douleur, les crampes menstruelles (dysménorrhée) et les maux de tête sont couramment associés aux menstruations pour de nombreuses femmes. Si certaines se tournent vers les médicaments en vente libre pour soulager leurs symptômes, les traitements naturels comme le gingembre peuvent être tout aussi utiles pour soulager les douleurs menstruelles.

Une étude publiée dans le Journal of Alternative and Complementary Medicinea montré que le gingembre réduit les douleurs menstruelles aussi efficacement que des médicaments comme l’ibuprofène et l’acide méfénamique. Une autre étude réalisée en 2009 a abouti à des résultats similaires, indiquant que le gingembre diminuait à la fois l’intensité et la durée des douleurs.

5. Peut inhiber la croissance du cancer

L’un des effets les plus impressionnants du gingembre est ses propriétés anticancéreuses grâce à la présence d’un puissant composé appelé 6-gingérol. Une étude de 2018 a révélé que les dérivés du gingembre, sous forme d’extrait ou de composés isolés, présentent des activités antiprolifératives, antitumorales, invasives et anti-inflammatoires pertinentes.

Des études en éprouvette montrent que les composants de cette épice peuvent être efficaces pour bloquer la croissance et le développement des cellules cancéreuses pour les cancers de l’ovaire, du pancréas et de la prostate. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer dans quelle mesure cette épice peut inhiber le cancer et comment cela peut se traduire chez l’homme.

6. Peut aider à réguler la glycémie et à lutter contre l’obésité

La recherche montre que le gingembre aide à promouvoir une glycémie normale. Cela signifie qu’il peut être utile pour réduire les symptômes négatifs associés à une glycémie élevée, comme les mictions fréquentes, les maux de tête (y compris les migraines) et la soif accrue.

Selon une étude de 2018, il peut améliorer les profils lipidiques et bénéficier au contrôle du glucose, à la sensibilité à l’insuline et à l’hémoglobine glycosylée pour protéger contre le développement du diabète de type 2.

Dans une étude de 2015, la supplémentation en gingembre a effectivement réduit la glycémie à jeun de 12 % et amélioré le contrôle de la glycémie à long terme de 10 %.

Une étude menée en 2021 sur des souris a révélé que le gingembre a également des effets anti-obésité et pourrait jouer un rôle dans la modulation du développement des adipocytes (tissu adipeux). Lorsque des souris ont été soumises à un régime riche en graisses, la supplémentation en gingembre a réduit de manière significative la prise de poids, l’hyperglycémie, l’hypercholestérolémie (taux de cholestérol élevé) et la stéatose hépatique (graisse du foie) sans modifier la prise alimentaire.

On pense que cet effet est dû à sa capacité à combattre le stress oxydatif et l’inflammation qui interfèrent avec la santé métabolique.

Les bienfaits du gingembre sur la santé - Dr. Axe

7. Soulage les douleurs articulaires et musculaires

En raison de sa capacité à réduire l’inflammation, l’ajout de gingembre dans votre régime alimentaire pourrait aider à traiter à la fois les douleurs musculaires et les douleurs articulaires liées à l’arthrite, y compris l’arthrose.

Une étude a montré qu’une consommation quotidienne entraînait une réduction modérée à importante des douleurs musculaires causées par des lésions musculaires dues à l’exercice. Une autre étude a montré que l’extrait de gingembre contribuait à réduire la douleur au genou et la nécessité de prendre des analgésiques chez les personnes souffrant d’arthrose.

8. Aide à réduire le taux de cholestérol

De la production de la bile à la fabrication des hormones, le cholestérol est essentiel à la santé globale. Cependant, un taux élevé de cholestérol peut s’accumuler dans le sang, provoquer des blocages et augmenter le risque de maladie cardiaque.

L’un des plus grands avantages du gingembre est sa capacité à réduire naturellement les niveaux de cholestérol et de triglycérides afin de réduire votre risque de problèmes cardiaques.

Une étude menée à l’Université des sciences médicales de Babol, en Iran, a révélé qu’une supplémentation en gélules de gingembre (3 g/jour en 3 doses divisées) était capable de réduire significativement le mauvais cholestérol LDL et d’augmenter le cholestérol HDL bénéfique par rapport à un placebo.

Une étude sur les animaux a également montré que le gingembre était presque aussi efficace pour réduire le cholestérol (améliorer les marqueurs du cholestérol) que l’atorvastatine, un médicament couramment prescrit pour l’hypercholestérolémie.

9. Favorise la fonction cérébrale

Les affections neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson ont été liées au stress oxydatif et à l’inflammation chronique dans le cerveau. Grâce à sa richesse en antioxydants et à ses puissantes propriétés anti-inflammatoires, le gingembre jouerait un rôle important dans la santé de votre cerveau.

Plusieurs études animales ont trouvé des preuves que l’extrait de gingembre pourrait aider à protéger contre le vieillissement du cerveau et le déclin cognitif. Non seulement cela, mais une étude de 2012 a également révélé que l’extrait de gingembre contribuait à améliorer la fonction cognitive et l’attention chez les femmes d’âge moyen.

10. Aide à combattre les infections bactériennes

En plus de ses propriétés antifongiques, le gingembre a la capacité de combattre les infections bactériennes, telles que les infections des voies urinaires, la pneumonie et la bronchite.

Selon une étude en éprouvette, les composés présents dans cette épice pourraient contribuer à inhiber la croissance de certaines souches de bactéries à l’origine des maladies des gencives. Une autre étude en éprouvette a montré que l’extrait de gingembre était également efficace contre plusieurs souches de bactéries résistantes aux médicaments.

11. Soulage l’inflammation

Bien que l’inflammation puisse être une réponse immunitaire normale et saine aux blessures et aux infections, on pense que l’inflammation chronique est un facteur important de maladies comme les maladies cardiaques, l’obésité, le diabète et le cancer.

Une étude publiée dans le Journal international de médecine préventive a noté que l’extrait de gingembre peut contribuer à inhiber la synthèse de certains marqueurs de l’inflammation. Selon une méta-analyse d’essais contrôlés randomisés réalisée en 2020, il existe des preuves démontrant un impact significatif du gingembre sur la diminution des médiateurs inflammatoires circulants, notamment les niveaux de protéine C-réactive (CRP), de hs-CRP et de TNF-α.

Il est également possible que les avantages du gingembre incluent la prévention des caillots sanguins (réduisant ainsi le risque de crise cardiaque) en raison de ses acides naturels qui fluidifient le sang, mais les études menées jusqu’à présent ne sont pas concluantes.

12. Favorise une bonne digestion

L’un des bienfaits les plus puissants du gingembre est sa capacité à soutenir la santé digestive et à prévenir des problèmes tels que la dyspepsie, une condition courante de digestion altérée caractérisée par des symptômes tels que la douleur, les brûlures d’estomac, la plénitude et l’inconfort.

Selon une étude publiée dans le Journal mondial de la gastro-entérologie, le gingembre aide à accélérer la vidange de l’estomac de 25 % par rapport à un placebo chez les personnes souffrant d’indigestion. Une autre étude a même révélé que la prise de gélules de gingembre au cours d’un repas doublait la vitesse de vidange gastrique.

Nutrition

Comme mentionné ci-dessus, le gingembre regorge de composés protecteurs, notamment le gingérol, mais aussi.. :

  • shogaol
  • paradol
  • zingerone
  • terpènes
  • polysaccharides
  • lipides
  • acides organiques
  • fibres brutes

Selon l’USDA, 100 grammes (environ 3,5 onces) de gingembre cru contiennent environ :

  • 80 calories
  • 17,8 grammes d’hydrates de carbone
  • 1,8 grammes de protéines
  • 0,7 grammes de graisse
  • 2 grammes de fibres alimentaires
  • 415 milligrammes de potassium (12 pour cent DV)
  • 0,2 milligramme de cuivre (11 pour cent DV)
  • 0,2 milligramme de manganèse (11 pour cent DV)
  • 43 milligrammes de magnésium (11 pour cent DV)
  • 5 milligrammes de vitamine C (8 pour cent DV)
  • 0,2 milligrammes de vitamine B6 (8 pour cent de la valeur quotidienne)
  • 0,7 milligramme de niacine (4 pour cent DV)
  • 34 milligrammes de phosphore (3 pour cent DV)
  • 0,6 milligramme de fer (3 pour cent DV)

En plus des nutriments énumérés ci-dessus, le gingembre contient également une petite quantité de calcium, de zinc, d’acide pantothénique, de riboflavine et de thiamine.

Cependant, gardez à l’esprit que la plupart des gens consomment une très petite portion de gingembre, et qu’il faut donc l’associer à une variété d’autres aliments riches en nutriments pour répondre à vos besoins en micronutriments.

Mode d’emploi

Vous pouvez trouver le gingembre sous différentes formes et l’incorporer facilement à votre routine quotidienne chaque jour.

Lorsque vous achetez du gingembre frais, recherchez des racines dont la peau est fine et brillante et que vous pouvez facilement gratter avec votre ongle. La racine doit également avoir un arôme vif, poivré et piquant.

Le gingembre qui a mal tourné, en revanche, aura des taches molles et une texture humide, tandis que le gingembre coupé commencera à noircir sur les bords lorsqu’il aura atteint sa maturité.

La racine de gingembre peut être consommée fraîche, moulue, en jus ou infusée dans vos boissons préférées. Elle est également disponible sous forme de comprimés ou de capsules pour vous fournir une dose rapide et concentrée d’antioxydants.

Des études ont montré que des doses d’environ 1500 milligrammes par jour, prises en plusieurs fois, sont bénéfiques pour soulager les nausées et autres problèmes digestifs courants.

En outre, l’huile essentielle de gingembre est également disponible et peut être appliquée par voie topique ou prise en interne pour une augmentation du gingérol.

Vous pouvez également utiliser cette épice pour préparer un sirop maison contre la toux, ajouter quelques cuillères à soupe à un bain chaud relaxant ou le mélanger à un bain de pieds apaisant.

Comment manger du gingembre

Cette épice possède une saveur unique, piquante et poivrée, ainsi qu’un arôme distinct qui constitue un excellent complément à de nombreux plats. En fait, il existe une myriade de recettes qui l’utilisent, allant des plats principaux aux desserts et au-delà.

Essayez de couper la racine en fines tranches et d’en ajouter un peu aux smoothies ou aux jus de légumes pour un peu plus de piquant. Elle peut également être râpée et ajoutée aux soupes, salades, sautés ou même aux sucreries pour en augmenter la saveur et la teneur en nutriments.

Il constitue également un ajout savoureux aux sauces, ragoûts, marinades et currys.

Le gingembre moulu peut également être utilisé en cuisine et dans les produits de boulangerie, les desserts et les bonbons, comme les biscuits au pain d’épices, les muffins à la citrouille ou aux pommes, et les pastilles maison.

Thé au gingembre et eau au gingembre

Une bonne tasse de thé au gingembre ou d’eau au gingembre est le remède parfait contre les maux d’estomac ou une journée longue et stressante. De plus, il est facile de préparer ces deux boissons dans le confort de votre cuisine en utilisant du gingembre frais.

Il suffit de laver un morceau de racine de gingembre frais de deux pouces, et de le couper en tranches très fines. Ajoutez les tranches à de l’eau chaude et faites bouillir pendant 10 à 30 minutes, selon la force que vous souhaitez donner à votre boisson.

Retirez du feu, filtrez, jetez les morceaux et ajoutez le jus de citron ou de citron vert de votre choix pour en rehausser la saveur. Vous pouvez déguster votre boisson chaude ou froide, selon vos préférences personnelles.

Que se passe-t-il si vous buvez du thé au gingembre tous les jours ? Les bienfaits du thé au gingembre et de l’eau incluent la relaxation du corps, l’apaisement du tractus gastro-intestinal et le soulagement des nausées. Il est généralement sans danger et bon pour la santé de boire une à trois tasses par jour.

Jus de gingembre

Un autre moyen facile d’absorber votre dose quotidienne de gingembre est d’en faire un jus. Pour ce faire, utilisez une centrifugeuse ou épluchez et râpez une noix de racine, puis utilisez une étamine pour en extraire le jus.

Une autre option consiste à avaler une boisson au gingembre directement ou à la mélanger à d’autres jus de légumes frais pour obtenir un apport supplémentaire en nutriments. Des recettes comme ce jus de carotte à l’orange et au gingembre, par exemple, sont parfaites pour compléter votre alimentation avec les vitamines et les minéraux dont vous avez besoin pour fonctionner et prospérer.

Le jus de gingembre est également un ingrédient de base dans de nombreux types de cuisine asiatique et peut être ajouté à des plats classiques comme le bœuf au gingembre ou le poulet aux noix de cajou.

Comment conserver le gingembre

Pour tirer le meilleur parti de cette épice, conservez-la non pelée dans un sac en plastique et mettez-la dans le bac à légumes du réfrigérateur. Les racines réfrigérées peuvent durer environ trois à quatre semaines, voire plus longtemps si elles sont conservées correctement.

Vous pouvez également congeler des tranches de la racine pour prolonger sa durée de conservation. Cela fonctionne particulièrement bien si vous prévoyez de la râper.

Il suffit d’envelopper les tranches ou la racine entière dans un sac en plastique et de les conserver au congélateur. Si vous l’utilisez pour faire du jus, vous pouvez la râper et en extraire le jus sans la décongeler au préalable. Vous pouvez aussi la hacher ou l’émincer avant de la congeler pour faciliter la préparation.

Voir aussi : 7 avantages de l’ail cru pour combattre les maladies

Risques et effets secondaires

Quels sont les effets néfastes du gingembre ? Avec modération, il est généralement sûr et peu susceptible de provoquer des effets secondaires indésirables chez la plupart des gens. Cependant, chez certaines personnes, il est capable de provoquer des réactions telles qu’une gêne abdominale, un mauvais goût dans la bouche, des brûlures d’estomac et des diarrhées, surtout lorsqu’il est consommé en grande quantité.

Bien que rare, certaines personnes peuvent également présenter une allergie au gingembre. Si vous présentez des symptômes d’allergie alimentaire comme de l’urticaire, des gonflements ou des difficultés à respirer, arrêtez immédiatement de consommer le produit et consultez votre médecin.

Lorsqu’elle est appliquée sur la peau, l’huile essentielle de gingembre peut provoquer une irritation cutanée chez certaines personnes. Il est préférable de faire un test cutané en appliquant d’abord une petite quantité d’huile pour s’assurer que votre peau n’est pas sensible.

De plus, si vous prenez des gélules, commencez toujours par une faible dose et augmentez-la progressivement pour évaluer votre tolérance. Respectez la dose recommandée et diminuez-la si nécessaire en cas de symptômes négatifs.

Si vous prenez des médicaments sur ordonnance ou si vous suivez un traitement pour une maladie chronique, comme un cancer, parlez-en à votre médecin avant de commencer une supplémentation à base de plantes. L’utilisation de ces produits est généralement sans danger pendant la grossesse (et est souvent encouragée pour les nausées matinales), mais demandez l’avis de votre médecin avant de les introduire dans votre routine.

Voir aussi : Aconite : Remède homéopathique sûr ou poison dangereux ?

Conclusion

  • Gingembre (Zingiber officinale) est l’un des condiments alimentaires les plus utilisés dans le monde. Les recherches montrent qu’il contribue à la santé humaine en favorisant la digestion, en réduisant les nausées matinales et en soulageant les douleurs menstruelles, en partie parce qu’il regorge d’antioxydants, dont le gingérol.
  • Parmi les autres bienfaits du gingembre pour les hommes et les femmes, citons la réduction des inflammations, la lutte contre les infections fongiques et bactériennes, le traitement des ulcères, l’amélioration des fonctions cérébrales et la diminution des douleurs liées à l’arthrose.
  • Essayez de cuisiner avec du gingembre frais ou de l’utiliser sous forme moulue dans des recettes, notamment des tisanes, des soupes et des sautés. Vous pouvez également prendre un supplément quotidien, préparer une tasse de tisane ou l’utiliser sous forme d’huile essentielle pour profiter des bienfaits de cette épice vedette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *