La racine de yucca a des effets bénéfiques sur l’immunité, la peau, les articulations et plus encore.

Racine de yucca - Dr. Axe

Riche en calories, en glucides et en vitamine C, très polyvalente et pleine de saveur, la racine de yucca est un élément important du régime alimentaire de millions de personnes dans le monde. Elle peut être réduite en purée, bouillie, cuite au four ou frite et remplacée par des pommes de terre dans presque toutes les recettes. Elle est également utilisée pour fabriquer une variété de farines sans gluten et d’épaississants alimentaires, comme la farine d’arrowroot, de tapioca et de manioc.

Avec son large éventail de micronutriments et d’antioxydants, l’ajout de la racine de yucca à votre régime alimentaire peut s’accompagner d’une longue liste d’avantages potentiels pour la santé. Voici ce que vous devez savoir sur ce savoureux légume-racine et sur l’impact qu’il peut avoir sur votre santé.

Qu’est-ce que la racine de yucca ?

Le yucca, également connu sous le nom de manioc, de yuca, d’arrowroot brésilien ou de racine de yucca. Manihot esculentaest un type d’arbuste originaire d’Amérique du Sud. Il est souvent cultivé dans les régions tropicales pour sa racine amylacée, qui est considérée comme un aliment de base pour environ un demi-milliard de personnes dans le monde. En fait, après le maïs, la racine de yucca est considérée comme la troisième plus grande source d’hydrates de carbone sous les tropiques.

Disponible en deux variétés, amère et sucrée, le goût de la racine de yucca est souvent comparé à celui de la pomme de terre, et sa texture filandreuse rappelle celle de la citrouille. Elle est généralement bouillie, frite ou moulue en différentes farines et poudres utilisées en pâtisserie.

N’oubliez pas que la racine de yucca n’a rien à voir avec le yucca, qui est un genre d’arbustes et d’arbres vivaces produisant des grappes de fleurs blanches de yucca ainsi que des fruits de yucca. Beaucoup de ces plantes sont utilisées à des fins médicinales et sont également consommées dans de nombreux plats différents. Voici quelques-uns des types de yucca les plus courants Yucca filamentosa, Yucca gloriosa, Yucca elephantipes, Yucca brevifolia et Yucca schidigera.

Avantages sociaux

1. Protège contre le stress oxydatif

Le yucca est riche en antioxydants, des composés bénéfiques qui neutralisent les radicaux libres pour prévenir le stress oxydatif et les dommages aux cellules. La recherche suggère que les antioxydants jouent un rôle central dans la santé globale et peuvent protéger contre de nombreuses maladies chroniques, notamment le cancer, le diabète et les maladies cardiaques.

La racine de yucca contient également une dose concentrée de vitamine C et de manganèse, deux micronutriments qui peuvent également contribuer à minimiser le stress oxydatif. Une étude publiée par le Research Center for Cancer Prevention and Screening National Cancer Center, par exemple, a montré qu’une supplémentation en vitamine C pendant cinq ans réduisait considérablement le stress oxydatif et la formation de radicaux libres. Une autre étude in vitro menée en Italie a révélé que le manganèse était nettement plus efficace que plusieurs autres nutriments pour éliminer les radicaux libres et prévenir le stress oxydatif.

2. Soutient la fonction immunitaire

Il ne fait aucun doute que le maintien d’un système immunitaire fort est essentiel à la santé globale. Votre système immunitaire est chargé de repousser les envahisseurs étrangers et d’empêcher les bactéries, les virus et les champignons nuisibles d’entrer dans le corps afin de vous protéger contre les maladies et les infections.

Le yucca est un aliment riche en vitamine C et en antioxydants bénéfiques. L’ajouter à votre alimentation est un moyen simple de renforcer votre système immunitaire. En fait, une étude publiée dans la revue Annals of Nutrition &amp ; Metabolism (en anglais) a montré qu’un apport suffisant en vitamine C permettait de réduire les symptômes et de raccourcir la durée des infections respiratoires comme le rhume. Il a également été démontré que la vitamine C améliorait l’issue d’affections telles que la pneumonie, le paludisme et les infections diarrhéiques.

3. Favorise la santé de la peau

La racine de yucca est un ingrédient commun que l’on trouve dans de nombreuses routines de soins naturels de la peau. L’écorce peut être utilisée pour exfolier la peau et éliminer les cellules mortes, tandis que les racines peuvent être mélangées à du miel ou de l’huile d’olive et appliquées comme masque pour éclaircir le teint.

Le fait de consommer la racine de yucca dans vos recettes préférées peut vous aider à garder une peau éclatante. Elle regorge de vitamine C, un nutriment impliqué dans la synthèse du collagène qui aurait des propriétés anti-âge. La vitamine C peut également protéger contre les dommages causés par le soleil en éliminant les radicaux libres nocifs et il a même été démontré qu’elle supprime la production de mélanine pour aider à prévenir les taches brunes et l’hyperpigmentation.

4. Soulage les symptômes de l’arthrite

L’arthrite est une maladie caractérisée par un gonflement douloureux et une raideur des articulations. Grâce à sa richesse en antioxydants et en manganèse, l’intégration de la racine de yucca dans votre alimentation peut être particulièrement utile pour soulager les symptômes de l’arthrite rhumatoïde.

Le manganèse est souvent recommandé comme remède naturel contre l’arthrite. American Journal of Epidemiology a même montré que la supplémentation en manganèse était associée à un risque moindre de polyarthrite rhumatoïde chez les femmes âgées.

5. A un faible indice glycémique

L’indice glycémique est une mesure de la capacité d’un aliment donné à augmenter votre taux de sucre dans le sang. Les aliments à indice glycémique élevé peuvent faire grimper rapidement le taux de sucre dans le sang, ce qui peut entraîner des symptômes du diabète comme la fatigue et une perte de poids involontaire.

Comparé à de nombreux autres féculents, le yucca a un indice glycémique assez bas de seulement 46. À l’inverse, les pommes de terre bouillies ont un indice glycémique de 78, et le riz blanc un indice glycémique de 73. Pour cette raison, le yucca est souvent considéré comme un « bon glucide » et peut être une meilleure alternative à de nombreux autres glucides lorsqu’il s’agit de contrôler la glycémie.

Bien sûr, n’oubliez pas que le yucca est toujours riche en glucides. Si vous souffrez de diabète ou suivez un régime contrôlé en glucides, il est préférable de ne consommer ce légume féculent qu’avec modération et de l’associer à une grande quantité de graisses et de protéines saines pour aider à maintenir un taux de glycémie normal.

Racine de yucca - Dr. Axe

Valeur nutritive

La racine de yucca est riche en calories et en glucides, mais elle contient également une bonne partie des fibres, de la vitamine C et du manganèse dont vous avez besoin en une journée.

Une tasse (environ 206 grammes) de racine de yucca contient environ :

  • 330 calories
  • 78,4 grammes d’hydrates de carbone
  • 2,8 grammes de protéines
  • 0,6 gramme de graisse
  • 3,7 grammes de fibres alimentaires
  • 42,4 milligrammes de vitamine C (71 % de la VQ)
  • 0,8 milligramme de manganèse (40 pour cent DV)
  • 558 milligrammes de potassium (16 pour cent DV)
  • 55,6 microgrammes d’acide folique (14 pour cent de la valeur quotidienne)
  • 0,2 milligramme de thiamine (12 pour cent DV)
  • 43,3 milligrammes de magnésium (11 pour cent DV)
  • 0,2 milligramme de cuivre (10 pour cent DV)
  • 0,2 milligramme de vitamine B6 (9 pour cent DV)
  • 1,8 milligramme de niacine (9 pour cent DV)
  • 0,1 milligramme de riboflavine (6 pour cent DV)
  • 55,6 milligrammes de phosphore (6 pour cent DV)
  • 3,9 microgrammes de vitamine K (5 pour cent DV)
  • 0,7 milligramme de zinc (5 pour cent DV)

Vs. Ignames et manioc

Quelle est donc la différence entre ces légumes-racines courants ? La racine de yucca et le manioc sont en fait la même plante, mais les termes « racine de yucca » ou « yuca » sont plus couramment utilisés aux États-Unis et en espagnol. Les ignames, quant à elles, sont un autre type de tubercule comestible, mais appartiennent en fait à un genre de plantes totalement différent.

Alors que le yucca est originaire d’Amérique du Sud, les ignames sont en fait largement cultivées en Asie, en Afrique et en Amérique. Ils ont une peau rugueuse qui se ramollit lorsqu’ils sont chauffés, et leur couleur peut varier du brun foncé au rose. Ils peuvent être préparés de la même manière que le yucca et peuvent remplacer les pommes de terre et être bouillis, écrasés ou cuits au four dans une variété de recettes.

Gramme pour gramme en termes de nutrition, les ignames sont plus faibles en calories et en hydrates de carbone mais contiennent également près du double de fibres que le yucca. Elles sont légèrement moins riches en vitamine C mais contiennent une plus grande quantité d’autres nutriments tels que la vitamine B6 et le potassium.

Mode d’emploi

Vous pouvez généralement trouver le yucca dans la section des fruits et légumes de votre épicerie locale, juste à côté d’autres tubercules, comme les patates douces et les ignames. Dans certains cas, vous devrez élargir votre recherche et vous rendre dans certains marchés spécialisés latins ou asiatiques pour le trouver. On peut aussi parfois la trouver prépelée et coupée dans le rayon des surgelés. Veillez à le rechercher sous d’autres noms, comme yuca ou manioc.

Vous vous demandez comment cuisiner le yucca pour profiter de la multitude d’avantages pour la santé qu’il a à offrir ? Il existe une multitude de délicieuses recettes à base de yucca, des soupes aux ragoûts en passant par les flans et les gâteaux. Il peut être utilisé de la même façon que les pommes de terre ordinaires. Le yucca frit est souvent utilisé pour faire des frites, des frites ou des beignets de racines de yucca, mais il peut aussi être bouilli et réduit en purée pour une variante plus saine de la purée de pommes de terre.

Outre le yucca frais, vous pouvez aussi trouver facilement de la farine de manioc, fabriquée à partir de la poudre de racine de yucca, dans le rayon pâtisserie de la plupart des épiceries. Cette alternative populaire sans gluten à la farine ordinaire est idéale pour les produits de boulangerie, tels que les biscuits, les gâteaux, les brownies et les crêpes.

La farine de tapioca (ou fécule de tapioca) est un autre type de farine faite à partir du yucca, mais elle est faite à partir de l’amidon de la racine alors que la farine de manioc est faite à partir de la racine entière. La farine de tapioca est idéale pour épaissir les liquides et préparer des puddings maison. L’arrowroot est un autre ingrédient populaire fabriqué à partir d’un mélange de yucca et d’autres racines, qui est généralement ajouté aux biscuits, aux gelées et aux bouillons.

Histoire

Originaire d’Amérique du Sud, on pense que la racine de yucca a été domestiquée il y a 10 000 ans au plus, aux alentours des origines de l’agriculture humaine. Cependant, la plus ancienne preuve de l’existence d’un aliment à base de yucca remonte à environ 1 400 ans, à Joya de Cerén, une communauté agricole maya du Salvador.

En 1492, la racine de yucca était déjà un aliment de base dans l’alimentation des populations indigènes d’Amérique du Sud, de Méso-Amérique et des Caraïbes. Elle est souvent représentée dans de nombreuses formes d’art indigène, des peintures aux céramiques. Après l’occupation européenne de ces régions, la consommation de racine de yucca s’est généralisée et Cuba a même commencé à produire en masse du pain de manioc.

Le manioc a ensuite été introduit dans d’autres régions, comme l’Afrique et l’Asie, par les commerçants européens et est devenu depuis un ingrédient important dans le monde entier. Aujourd’hui, le Nigeria est l’un des plus grands producteurs de racine de yucca, suivi par le Nigeria, la Thaïlande et le Brésil.

Bien qu’elle ne soit pas couramment utilisée en médecine holistique, la racine de yucca s’inscrit parfaitement dans le cadre d’un régime ayurvédique, qui encourage à manger en fonction des saisons et à faire le plein de fruits et de légumes frais pour favoriser une meilleure santé. Les légumes-racines cuits comme le yucca conviennent particulièrement bien à ceux qui ont des doshas vata, car ils sont considérés comme plus lourds et plus ancrés.

Historiquement, le yucca était également utilisé par les populations indigènes pour aider à traiter la fièvre et les frissons, favoriser la fertilité féminine et soulager les muscles endoloris.

Précautions à prendre

Bien que la racine de yucca offre de nombreux nutriments et avantages pour la santé, elle est également riche en calories et en glucides et doit être consommée avec modération dans le cadre d’un régime alimentaire sain. Ajoutez la racine de yucca à vos repas en tant que féculent à la place des pommes de terre ou des céréales, mais veillez à l’associer à de nombreux légumes non féculents et à des protéines saines pour équilibrer votre repas.

De plus, une bonne préparation est essentielle pour la consommation de la racine de yucca. Les racines du yucca contiennent une substance qui peut déclencher la production de toxines, comme le cyanure, lorsqu’elles ne sont pas traitées correctement. Une cuisson inadéquate peut entraîner des effets secondaires de la racine de yucca, tels que des vomissements, des maux d’estomac, des étourdissements et des maux de tête.

Dans la mesure du possible, optez pour des variétés douces plutôt qu’amères, et veillez à éplucher le yucca, à le couper et à le cuire soigneusement avant de le déguster. Certaines recherches montrent également que le fait de le faire tremper pendant 48 à 60 heures avant de le cuisiner peut réduire considérablement le risque de toxicité.

La racine de yucca contient également des antinutriments, qui sont des composés pouvant interférer avec l’absorption de certaines vitamines et minéraux. Pour la plupart des gens qui consomment la racine de yucca avec modération, cela ne devrait pas être un problème majeur, mais cela peut augmenter le risque de carences nutritionnelles pour les populations qui l’utilisent comme aliment de base.

Réflexions finales

  • Le yucca, ou manioc, est un type d’arbuste originaire d’Amérique du Sud qui est largement cultivé pour sa racine amylacée comestible.
  • Bien que riche en calories et en hydrates de carbone, la racine de yucca contient également une bonne quantité de nutriments importants, tels que la vitamine C, le manganèse et le potassium.
  • L’ajout de la racine de yucca à votre régime alimentaire peut contribuer à renforcer votre système immunitaire, à améliorer la santé de votre peau, à réduire les symptômes de l’arthrite, à vous protéger contre le stress oxydatif et à stabiliser votre glycémie.
  • Elle peut être frite, bouillie ou écrasée et ajoutée à de nombreux types de recettes, des soupes aux ragoûts en passant par les frites, etc.
  • Pour profiter pleinement des bienfaits du yucca sur la santé, veillez à bien le cuire, à le faire tremper avant de le préparer et à l’associer à une alimentation saine et équilibrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *